Comment éviter les impayés de loyer

Salut chers Immorentiers !

Nous allons vous montrer comment éviter les impayés de loyer. À travers notre expérience, nous vous expliquerons différentes astuces que vous pouvez utiliser pour éviter ce genre de situation et également des solutions en cas d’impayés.

La première chose à savoir est que pour éviter les impayés de loyer, il faut d’abord prévenir l’impayé. Comment ? En passant du temps sur les dossiers de votre locataire et faisant une veille mensuelle. En cas de retard, vous devez rapidement contacter le locataire en insistant s’il le faut et via différents canaux. Et, si nécessaire, parler avec les personnes qui se sont portées caution ou garant.

Eviter les impayés de loyer

 

Prévenir les impayés de loyer

 

Pour prévenir les impayés de loyer, il est important de mettre en place une stratégie avec chacun de vos locataires. Ainsi, vous vous éviterez beaucoup de soucis et préserverez votre cashflow.

 

Contrôler les dossiers du locataire

 

Premièrement, pour éviter les impayés de loyer, prenez le temps de vérifier les dossiers très rigoureusement. Par exemple, si la personne est jeune, assurez-vous qu’elle soit responsable d’elle-même. Qu’elle est suffisamment mature pour se gérer et qu’elle a ses propres revenus.

Par exemple, s’il s’agit d’étudiants, favorisez ceux qui ont des stages rémunérés ou sont en alternance. Il peut également s’agir d’étudiants ayant un emploi en complément.

De manière générale, choisissez un locataire avec une situation stable. Nous vous recommandons de vous baser sur notre vidéo des locataires à éviter.

Envie de conseils supplémentaires pour bien choisir vos locataires et beaucoup d’autres astuces ? Découvrez notre accompagnement personnalisé !

 

 

Vérifier vos virements chaque mois

Vous devez vérifier en début ou fin de mois que les virements ont été faits. Notamment les deux, trois premiers mois pour vous assurer que les prélèvements soient bien mis en place.

Sans ce contrôle régulier de votre part, vous prenez le risque qu’un locataire ne réalise pas que son paiement du loyer a échoué. La majorité des impayés de loyer sont dus à un oubli, une raison technique ou un problème de trésorerie provisoire. Le signifier à votre locataire lui permettra de faire le nécessaire.

De plus, avec plusieurs biens en locations, si vous ne surveillez pas, vous prenez le risque de cumuler les impayés. D’où l’importance d’une vérification de vos virements chaque mois.

” Une promesse ne paye pas la dette. ” – Proverbe Georgien

Agir face aux impayés de loyer

Envoyer un email

Lors des impayés de loyer, envoyez un mail à votre locataire pour que le nécessaire soit fait. Cela lui permettra de vous en donner la raison ou de faire le virement.

À noter que les banques mettent parfois du temps pour réaliser le prélèvement automatique. Lors de la signature du bail, demandez à votre locataire de vous donner un chèque pour les deux premiers mois de loyer le temps que le virement se mette en place.

 

Faire une relance

Une fois que vous avez prévenu votre locataire, l’étape suivante est la relance. Pour cela, appelez directement votre locataire. Cela montrera que vous prenez cela au sérieux. À noter que certaines personnes négligent de regarder leur boîte mail et remarquent plus souvent un appel.

L’important est de ne pas laisser traîner ce genre de situations car cela vous met en position de faiblesse. Évitez de passer pour le propriétaire qui ne suit pas ses affaires ou alors qui laisse traîner. Sinon votre locataire risque de faire passer son loyer après d’autres dépenses. D’où l’importance de suivre notre stratégie pour limiter les impayés de loyer.


L’appel au dialogue

Cette étape consiste à commencer à discuter et à comprendre la situation si jamais ça continue. Dépassez vos peurs et contactez vos locataires. C’est important de pouvoir connaître les raisons de ces impayés. Si vous dites que “ce n’est pas mon problème. Vous devez me payer”. Vous bloquez la situation et passerez pour un propriétaire manquant d’empathie.

Il faut absolument parler, communiquer avec votre locataire. Cela vous permettra de comprendre et, par la même occasion, de marquer positivement votre locataire. Il fera ainsi le nécessaire à l’avenir pour s’abstenir de faire d’autres impayés de loyer.

Si les impayés de loyer sont réguliers, faites un point sur la situation. Votre locataire vous paye chaque mois mais à une date ultérieure ? Il a peut-être un nouvel emploi où le salaire est versé plus tard. Proposez-lui de changer de date de paiement. Si, au contraire, les retards de paiement s’accumulent, vous devrez faire le nécessaire pour rompre le contrat de bail et récupérer votre logement.

” Donnez-vous les moyens de réussir, sans être découragé par les épreuves ! ”


Relancer et refaire un courrier

Le dernier point consiste à contacter les personnes portées caution ou garants pour trouver une solution avec eux. Il s’agit souvent de la famille ou de proches. Ce qui devrait rapidement faire réagir votre locataire. Gardez cette solution en dernier recours si le locataire ne vous répond pas ou qu’il a deux mois ou plus de retard.

Vous le voyez, il est toujours possible de résoudre un impayé de loyer avec son locataire. Vous pouvez donc vous lancer dans l’immobilier locatif avec sérénité. Dès à présent, partager notre stratégie avec votre entourage pour les aider lors de leurs conflits avec des locataires qui tardent à payer !

Vous avez d’autres questions avant de vous lancer dans l’immobilier locatif, discutons-en lors de votre entretien personnalisé.

Et vous, comment avez-vous résolu vos impayés de loyer ? Partagez-nous votre expérience dans les commentaires.